Comment effectuer des tests d'accessibilité sur Android ?

Comment effectuer des tests d'accessibilité sur Android ?

Dans la première partie de cette série, nous allons explorer les tests d'accessibilité sur les sites et applications mobiles Android. La deuxième partie portera sur les tests d'accessibilité sur iOS, tandis que la troisième partie se concentrera spécifiquement sur les tests d'accessibilité pour les sites web.

Nous vivons dans un monde dit “mobile-first” qui présente un certain nombre d'avantages pour nous, y compris un accès instantané aux services et à l'information. En conséquence, de plus en plus d'entreprises investissent dans des sites web mobiles et des applications mobiles pour mieux servir leurs clients 24h/24 et 7j/7.

Néanmoins, ces intentions peuvent ne pas être assez bonnes pour servir tout le monde, en particulier ceux qui ont un handicap. Lorsque l’interface ou les fonctionnalités d'un service numérique deviennent des obstacles pour un utilisateur ayant un handicap, les entreprises et les organisations perdent des opportunités d'élargir leur clientèle et passent à côté de leur rôle sociétal.

Par conséquent, les tests d'accessibilité sont essentiels de nos jours.

Qu'est-ce qu'un test d’accessibilité ?

Le test d'accessibilité est l'évaluation d'un site web ou d'une application afin de s'assurer que chaque utilisateur peut y accéder et l'utiliser facilement. 

Grâce aux tests d'accessibilité, les marques et les organisations peuvent éliminer les défauts de conception de leur site web ou de leur application qui constituent des obstacles empêchant tous les utilisateurs, en particulier les personnes ayant un handicap, d'accéder aux services numériques et de les utiliser.

Types courants de handicaps

  • Visuel : Cécité complète ou partielle, daltonisme ou autres problèmes menant à une déficience visuelle.
  • Physique/Moteur : Difficulté à utiliser un clavier, une souris ou d'autres outils physiques couramment utilisés avec un ordinateur ou un téléphone portable.
  • Cognitif : Difficultés d'apprentissage ou déficits de mémoire.
  • Alphabétisation : Difficultés de lecture ou de compréhension.
  • Troubles auditifs : Problèmes auditifs entraînant une surdité complète ou partielle ou d'autres déficiences auditives.

Pourquoi l'accessibilité numérique est-elle importante ?

Comme nous l'avons déjà mentionné, les tests d'accessibilité numérique permettent de détecter des anomalies ou des défauts de conception qui contribuent à une mauvaise expérience utilisateur, en particulier pour les personnes ayant un handicap.

Globalement, les tests d'accessibilité permettent de rendre le texte, les images, les fonctionnalités, etc., d'un site web ou d'une application plus accessibles aux utilisateurs ayant un handicap. 

Environ 1 Américain sur 5 et 1 Européen sur 6 ont un handicap. Rien qu'aux États-Unis, cette population a un pouvoir d'achat de 490 milliards de dollars en biens et services. Ignorer ce marché limitera non seulement la taille de votre clientèle, mais donnera aussi l’impression que votre organisation n'accorde aucune valeur à cette communauté.

Considérant le fait que 53 % des personnes issues de la génération Y soutiennent activement les entreprises ayant des valeurs et une morale fortes, ignorer l'accessibilité numérique peut s’avérer extrêmement coûteux. En raison des incitations économiques et éthiques, les tests d'accessibilité sont cruciaux pour tous les sites web.

Comment tester l’accessibilité d'un site web ou d'une application mobile ?

Les tests d'accessibilité doivent vérifier que le site web ou l'application répond au moins au niveau de conformité AA de WCAG 2.1. Vérifier qu'un site web ou une application répond aux critères de réussite est un excellent moyen de fournir de meilleurs services numériques à tous les utilisateurs. 

Comme tout test d'assurance qualité, les tests d'accessibilité sont également sensibles à la couverture des tests. L'utilisation d'outils d’analyse pour vérifier en partie les sites ou applications au niveau de la programmation afin d'améliorer la couverture. 

En outre, il est essentiel d'envisager de tester les sites et applications mobiles sur plusieurs appareils. Pour évaluer l'accessibilité d'un site web ou d’une application mobile, il faut envisager d'utiliser au moins 4 à 5 appareils : 

  • iPhone avec la dernière version de l'OS
  • Smartphone Android avec la dernière version de l'OS
  • iPad avec la dernière version de l'OS
  • 1 ou 2 des combinaisons suivantes : tablette ou smartphone Android + dernière ou avant dernière version de l'OS

Bien que certains tests d'accessibilité puissent être automatisés, les tests manuels sont bien adaptés aux tests d'accessibilité car ils permettent réellement au testeur d'explorer le site web à l'aide d'appareils réels et du point de vue des utilisateurs.

Il est également possible d'étendre les tests d'accessibilité en utilisant les outils ou les fonctions d'accessibilité fournis par les systèmes d'exploitation mobiles. iOS d'Apple et Android de Google, les systèmes d'exploitation les plus utilisés en Europe et en Amérique du Nord, disposent tous deux d'outils ou de fonctions d'accessibilité.

Ces outils ou fonctions peuvent inclure des claviers physiques, des lecteurs d'écran, la reconnaissance vocale, la recherche vocale, des agrandissements d'écran, des réglages de luminosité/couleur d'écran, etc.

Fonctions d'accessibilité sur Android

Avant de plonger dans la variété des fonctions d’accessibilité sur Android, il est important de noter que les tests d'accessibilité ne doivent pas utiliser tous les outils ou fonctions d'accessibilité pour obtenir une couverture de test correcte. Cela est dû au fait que de nombreuses fonctions ou outils peuvent se chevaucher, ce qui limite ce qui devrait ou doit être utilisé pendant le test. Par exemple, après avoir testé l’interaction du clavier, nous avons largement testé la plupart des éléments qu’un terminal en braille testera.  

En général, lorsque vous testez des applications Android natives, envisagez d'utiliser une fonction de zoom ou de dimensionnement dynamique des caractères, Switch Access, TalkBack, et un autre mécanisme d'entrée comme un clavier physique ou un terminal en braille. 

TalkBack

TalkBack est le lecteur d'écran intégré d'Android. Lorsqu’il est activé, les utilisateurs peuvent interagir avec leur appareil Android sans regarder l'écran. Ceci est particulièrement utile pour les personnes qui souffrent de troubles de la vision, pouvant rendre la navigation sur les sites web compliquée.

Quoi tester ?

  • Tous les éléments sont-ils correctement étiquetés pour permettre à TalkBack de les lire à l’utilisateur ?
  • Les notifications ou les pop-ups sont-elles lues à l’utilisateur ?
  • Les utilisateurs ont-ils accès à tous les éléments de la page en navigant sur celle-ci ?
  • La fonction double tap permet-elle d’explorer la page de façon aléatoire ou de choisir des éléments spécifiques ?

Switch Access

Switch Access permet d'utiliser un ou plusieurs commutateurs au lieu de l'écran tactile pour interagir avec votre appareil Android. Il existe plusieurs types de commutateurs (ex : les deux boutons de volume).

Quoi tester ?

  • La navigation du site web se fait-elle facilement ?
  • L’ajout ou la modification de texte se fait-il facilement ?
  • Les éléments sont-ils mis en évidence uniquement lorsqu’il est possible d’effectuer une action ?
  • Toutes les fonctionnalités sont-elles disponibles via des contrôles sélectionnables ou des actions personnalisées dans Switch Access ?
  • Le contenu ou le sens de chaque élément est-il correctement transmis lors de la lecture 

BrailleBack (fonction supplémentaire)

BrailleBack de Google est une application mobile réelle qui permet aux utilisateurs de taper du texte à l'aide d'un afficheur braille sur les appareils Android via Bluetooth. Ce service fonctionne directement avec TalkBack pour offrir aux utilisateurs des supports vocaux et braille.

Quoi tester ?

  • Le nom de l'application ou du site Web s'affiche-t-il correctement à l'aide du dispositif braille connecté ?
  • L'utilisateur ou le testeur peut-il naviguer correctement sur le site ou l'application à l'aide du dispositif braille connecté ?
  • Le texte ou les invites de l'application ou du site s'affichent-ils correctement sur le dispositif braille connecté ?

Tester la compatibilité d’un site web ou d’une application avec une loupe d’écran ou des polices augmentées revêt une importance capitale, tout comme le fait de tester le schéma de couleurs du site web afin de s'assurer qu'il n’y ait aucun obstacle pour les personnes malvoyantes. 


Pour plus de détails les tests d’accessibilité, n'hésitez pas à consulter notre site ou à télécharger notre livre blanc sur l'accessibilité du web.

Je télécharge le livre blanc

Livre blanc : l'accessibilité web

Demandez une étude ou un devis