Comment tester avant le Black Friday et le Cyber Monday !

Comment tester avant le Black Friday et le Cyber Monday !

Le Black Friday et le Cyber Monday (BFCM) sont parmi les journées les plus chargées et les plus rentables pour de nombreux commerçants.

Ce qui a commencé comme un phénomène américain se répand désormais aux autres pays comme le Canada, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, la Chine et d’autres encore, avec des consommateurs qui dépensent des milliards de dollars en ligne et en magasin pour acheter de nombreux produits divers et variés.

L'impact du Black Friday et du Cyber Monday

 

La tendance croissante du BFCM est la hausse du e-commerce, et plus particulièrement du m-commerce, puisque de plus en plus de consommateurs utilisent leurs smartphones pour faire des achats.

En 2017, pour la première fois aux Etats-Unis le Cyber Monday a généré plus de 2 milliards de dollars au travers de transaction mobile.

La croissance d'e-commerce et de m-commerce

 

En 2017, les Français ont acheté 30% de plus en ligne qu’en 2016.

 

M-commerce en France de 2015 à 2020

 

Compte tenu de cette tendance et du potentiel économique du BFCM, il est vital pour les commerçants de tester leurs sites web et leurs applications afin de trouver et d’éliminer les bugs et autres anomalies, tels ceux ayant causé d’importants problèmes techniques chez de nombreux commerçants, notamment Macy’s, Tesco, Future Shop, Takealot, Best Buy et d’autres encore.

Comment tester ?

L’élément clé pour obtenir un test QA efficace est sa capacité à répondre à vos besoins spécifiques.

La première étape est de définir les buts ou les objectifs du test. Cela permet de refléter le caractère particulier du site web ou de l’application ainsi que les besoins du client. En fixant clairement des objectifs, il est plus facile de concevoir un test capable de les atteindre.

Chez StarDust, nos clients sont accompagnés d’analystes de test et de chefs de projet tout au long du processus de planification pour assurer que les tests sont conçus dans le but de répondre aux besoins du client.

Cela inclut de déterminer ce qui est à tester, trouver la bonne méthodologie de test, ainsi qu’à déterminer quels seront les terminaux les plus pertinents à utiliser pour la campagne de test.

Découvrez nos méthodes 

Quoi tester ?

La mise à jours

Il est courant qu’un site ou une application ait recours à une mise à jour pour anticiper le BFCM.

Nouvelles bannières, pages, nouveaux liens et choix de couleur, ainsi que d’autres éléments sont ajoutés pour attirer l’attention des utilisateurs et les rediriger vers des produits particuliers ou des pages spécifiques.

Chaque mise à jour effectuée par un site ou une app à besoin d'être testée afin de s’assurer qu’ils s’affichent et fonctionnent comme prévu.

La fréquentation

Avec un trafic de plus en plus élevé pendant le BFCM, il est essentiel de tester la capacité de votre site et votre application à pouvoir supporter un niveau de trafic important.

En utilisant vos données de trafic existantes ou vos données du précédent BFCM, vous pouvez générer des données de référence afin d’effectuer un test de charge pour évaluer le poids que votre plateforme peut supporter avant que ses performances ne déclinent ou qu’un crash apparaisse.

Les promotions et codes de reduction

Les promotions et codes de reduction sont au coeur du BFCM. Il est donc vital de s’assurer que les réductions et les coupons promo soient correctement appliqués. Dans le cas contraire, vous courrez le risque de laisser un bug perturber les soldes, ce qui mènerait à un faible taux de conversion.

Le panier

Le parcours d’achat (ajouter au panier, passer la commande, email de confirmation,...) doit être testé plusieurs fois afin de s’assurer du bon fonctionnement de ce dernier.

Il serait très malheureux qu’un bouton “Ajouter au panier” ne fonctionne pas, et empêchant ainsi les clients d’effectuer un achat en ligne, ce qui est arrivé à Tesco.

La non-régression

Le test de non-régression permet de s’assurer que les mises à jour du site ou de l’application ne génèrent aucun bugs dans les parties qui n’ont pas été modifiées par la mise à jour.

Le test multi-device

De nos jours, de plus en plus de personnes achètent en ligne avec leurs smartphones et tablettes. Par conséquent, il est crucial de tester les sites web à travers une large gamme de terminaux mobiles comprenant des navigateurs et des systèmes d’exploitations différents. C’est le meilleur moyen de s’assurer que votre site web s’affiche et fonctionne comme prévu sur une grande variété de terminaux.

La suivi de vos correctifs 

A la fin de la campagne de test, votre équipe de développement sera occupée à corriger les bugs ce qui, sans aucun doute, améliorera votre site ou application.

Il est cependant bénéfique de vérifier la correction des bugs. Cela peut être fait en effectuant un retest des éléments affectés ou un retest du site en entier pour s’assurer que les corrections ont bien été réalisées.

Conclusion

L’histoire se répète, nous pouvons affirmer sans nous tromper que des sites et des applications connaîtront des crash à la suite du BFCM, des crash qui coûteront des millions d’euros aux entreprises. Évitez de subir le même sort en faisant tester votre site web et votre application afin de détecter les bugs et les zones à risques qui peuvent freiner votre performance économique.

Vous voulez en savoir plus ? Notre livre blanc Sites E-commerce : Les Enjeux du Test devrait être une bonne ressource pour vous ;-)

Je télécharge le livre blanc

Demandez une étude ou un devis