Les tendances et les défis de la transformation numérique du secteur Pharma/Santé

Les tendances et les défis de la transformation numérique du secteur Pharma/Santé

La transformation numérique du secteur Pharma/Santé a le potentiel d'améliorer radicalement la capacité des médecins, des hôpitaux, et les organisations à traiter leurs patients et les aider à vivre plus longuement et en meilleure forme.

Découvrez les tendances clés de cette transformation numérique en santé.

Les tendances clés de la transformation numérique en santé

Les objets médicaux connectés

Les wearables et l’IoMT (Internet of Medical Things) est une tendance majeure de la transformation numérique dans le secteur Pharma/Santé.

Selon Juniper Research, le valeur du marché des wearables médicaux atteindra 53,3 milliards d’euros d’ici 2023. De plus, d’ici 2021, la valeur globale du marché IoMT atteindra 121,6 milliards d’euros selon Allied Market Research.

Ces wearables et objets connectés fournissent aux professionnels de la santé une plus grande capacité de saisir des données médicales vitales en temps réel et d'obtenir une évaluation plus riche et plus précise de la santé d'un patient.

Etude de cas : Comment tester un objet médical connecté ? 

Les wearables et l’IoMT permettent aussi au secteur Pharma/Santé et aux patients de recueillir des données afin d’améliorer les traitements préventifs à un niveau macro et à un niveau micro.

L’intelligence artificielle et l’analyse des données

Dans le secteur Pharma/Santé, les décisionnaires doivent souvent faire un choix difficile entre le caractère abordable, l'accessibilité et l'efficacité de leurs services. Dans un monde parfait, les soins médicaux seraient entièrement accessibles, abordables et efficaces. En réalité, ce n'est toutefois pas le cas.

L'IA a le potentiel d'aider ce secteur à devenir plus accessible, abordable et efficace.

Les systèmes d'IA peuvent aider à réduire les coûts en accomplissant des tâches chronophages. Les professionnels de la santé peuvent ainsi se concentrer sur des tâches plus complexes et importantes pour le patient. L'IA peut également être utilisée pour permettre aux patients d'utiliser des terminaux en libre-service au besoin, ce qui permet aux cliniques ou aux hôpitaux d'utiliser les ressources d'une manière plus efficiente.

Selon une étude d'Accenture, les systèmes d'IA pourraient répondre à 20 % de la demande clinique non satisfaite. De plus, Accenture prévoit que d'ici 2026, les meilleures applications d'IA pourraient permettre à l'industrie de la santé d'économiser 150 milliards de dollars par année.

Les systèmes d'IA peuvent aider les professionnels de la santé à analyser plus efficacement de grandes quantités de données. L'IA peut analyser plusieurs TDM en quelques secondes seulement. De telles applications d'IA permettent aux patients d'être traités plus efficacement, ce qui contribue aussi grandement à améliorer leur expérience globale.

Selon l'Institut de recherche en santé de PWC, près de 40% des dirigeants du secteur de la santé investissent dans l'IA, le machine learning et l'analyse prédictive.

Le potentiel de l'IA pour améliorer les services de santé génère d'énormes quantités de capitaux pour financer cette technologie. D'ici 2021, l'investissement total des secteurs public et privé dans l'IA des soins de santé devrait atteindre 6,6 milliards de dollars.

L'IA a aussi la capacité d'offrir des services personnalisés, surtout lorsqu'il s'agit de prescrire des traitements aux patients. Par exemple, un logiciel d'IA peut passer en revue des millions d'études médicales pour trouver un plan de traitement efficace basé sur l'état du patient, son âge et d'autres facteurs importants.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle

La réalité augmentée et la réalité virtuelle sont des solutions innovantes qui révolutionnent l'industrie de la santé. De 2018 à 2023, la valeur du marché de la RA médicale et de la RV médicale devrait passer de 933 millions à 3,2 milliards de dollars.

La RA et la RV ont un certain nombre d'applications médicales qui aident les patients et les professionnels de la santé. La RV, par exemple, aide les professionnels de la santé à apprendre à exécuter des procédures dangereuses sans avoir à exposer les patients à des risques. Lors d'interventions complexes, la technologie de la RA est également utilisée pour guider les chirurgiens afin de réduire les risques d'erreur.

 

L'utilisation de la réalité virtuelle

 

L'AR et la RV ont également des applications thérapeutiques pour les patients. Pour les patients atteints de démence ou d'Alzheimer, la RA et la RV sont utilisées pour recréer des expériences qui leur permettent de revivre une mémoire spécifique ou des périodes générales de leur vie qui étaient heureuses.

La RV est également utilisée comme outil thérapeutique pour aider les patients à surmonter des expériences douloureuses et traumatisantes, qui peuvent être extrêmement difficiles à gérer. La recherche a montré que les patients brûlés ressentent entre 35% et 50% moins de douleur lorsqu'ils vivent une expérience de RV.

La télémédecine

Un certain nombre de solutions novatrices modifient la façon dont les patients interagissent avec les professionnels de la santé. Qu'il s'agisse de trouver un médecin ou de se rendre au rendez-vous, de nouvelles solutions facilitent l'accès des gens aux professionnels de la santé.

 

L'utilisation de la télémédecine

 

Le rendez-vous virtuel est un exemple de technologie de télésanté qui améliore l'accès des gens aux soins de santé. Pour les patients situés dans des zones rurales ou éloignées, où l'accès aux soins est traditionnellement limité, les rendez-vous virtuels permettent aux patients défavorisés de consulter un médecin. De même, les patients à mobilité réduite peuvent également utiliser cette technologie pour consulter des professionnels de la santé.

De plus en plus de gens se tournent vers cette technologie, motivés par les avantages qu'elle procure. De 2015 à 2018, le nombre de patients utilisant cette technologie est passé de 1 million à 7 millions. D'ici 2021, l'industrie mondiale de la télémédecine atteindra plus de 66 milliards de dollars.

Plus récemment, Doctolib, un acteur majeur dans le domaine de la télémédecine en Europe, a levé 150 millions d'euros. Grâce à ses plateformes en ligne, Doctolib aide les gens à trouver et à prendre rendez-vous avec des omnipraticiens et des spécialistes. Compte tenu du potentiel de la télémédecine et de son dernier tour de table de financement, Doctolib cherche à renforcer sa plateforme pour faciliter les rendez-vous virtuels entre les médecins et leurs patients.

Le développement de diverses applications mobiles et de sites web permet également aux patients de communiquer avec les médecins et de recevoir les soins dont ils ont besoin. Tous ces changements contribuent à une plus grande responsabilisation des patients et à un meilleur service dans l'industrie.

Les défis de la transformation numérique en santé

La traitement et l'analyse des données

Le traitement et l'analyse des données constituent un défi majeur dans le secteur Pharma/Santé. Une partie du problème est due à la quantité de données que les hôpitaux, les cliniques et les professionnels de la santé recueillent. Sans des systèmes d'IA robustes capables d'analyser ces données, il est difficile pour les organisations de fournir des services de meilleure qualité et plus personnalisés aux patients.

Le recueil des données et la synchronisation des données constituent un autre défi important. Avec l'essor de la télémédecine, les visites chez le médecin se font par de multiples canaux, ce qui rend plus difficile pour les professionnels de la santé la mise à jour des dossiers médicaux des patients. Par conséquent, il sera vital pour cette industrie de créer un moyen d'enregistrer et de mettre à jour les dossiers médicaux pour les visites en personne et virtuelles.

Il y a également une variété de lois comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'UE, qui imposent de nouvelles exigences quant à la façon dont les organisations peuvent recueillir, utiliser et stocker des données personnelles. Dans le cadre du RGPD, les amendes peuvent atteindre 20 millions d'euros ou 4% du chiffre d'affaires annuel d'une entreprise. Par conséquent, il est dans le meilleur intérêt de toutes les organisations de respecter et de suivre toutes les exigences de ces lois.

La cybersécurité

La cybersécurité est un défi dans toutes les industries, et les soins de santé ne sont pas différents. Les organisations doivent rester extrêmement vigilantes face aux cybermenaces, qui peuvent être extrêmement coûteuses.

Par exemple, une étude d'IBM a révélé que les organisations de soins de santé avaient les coûts les plus élevés associés aux atteintes à la protection des données, qui étaient trois fois plus élevés que dans les autres industries.

Dans le domaine des services de santé, les déficiences d'authentification des utilisateurs, les fuites de points finaux et les permissions excessives des utilisateurs sont les trois vulnérabilités les plus courantes. Il est essentiel pour la sécurité du secteur des services de santé de prendre les mesures appropriées pour renforcer ces domaines.

De plus, l'adoption de l'IoMT et la numérisation de l'industrie entraîneront probablement d'autres attaques. Les périphériques IoMT peuvent poser des problèmes lorsqu'il s'agit de composants liés à la sécurité, que les fournisseurs peuvent cesser de prendre en charge après un certain temps.

Bien que les menaces puissent provenir de ceux qui cherchent à faire du mal, d'autres peuvent résulter d'erreurs dans le développement d'un produit ou d'un logiciel. En 2018, une erreur de codage logiciel a entraîné la distribution erronée d'informations sensibles et confidentielles de 150 000 patients au Royaume-Uni. Les organisations qui produisent des logiciels, des applications mobiles, des sites Web, des dispositifs IoMT, etc. doivent s'assurer que de tels bugs soient détectés avant le lancement ou la mise à jour de produits et de systèmes.

La conception et l’expérience utilisateur

Enfin, la conception de produits tels qu'un moniteur cardiaque connecté, une application mobile ou tout autre produit ou service numérique fonctionnant parfaitement et de manière conviviale constitue un défi majeur.

Lorsqu'il s'agit de toute forme de technologie, l'utilisateur final doit être pris en considération afin de produire un produit ou un service facile à utiliser. Dans l'industrie des soins de santé, c'est très important car de nombreux produits seront utilisés à la fois par les patients et les professionnels de la santé.

Un dispositif IoMT inconfortable ou mal conçu, par exemple, peut gâcher l'expérience d'un patient et l'amener à retirer le dispositif en limitant les données qu'il est capable de collecter. D'un autre côté, si le logiciel d'un objet connecté médicale ou IoMT est difficile à utiliser, il limitera également la volonté générale des professionnels de la santé d'utiliser ou de prescrire le device à d'autres patients.

L'absence de normes, en particulier en ce qui concerne l'IoMT, rend plus difficile le fonctionnement parfait de ces produits et services dans un écosystème d'objets connectés. Néanmoins, la capacité de la technologie à générer des améliorations majeures pour l'industrie des soins de santé dépendra en grande partie de sa qualité globale.

L'importance de la phase de recettage 

Sans aucun doute, les tests d'assurance qualité (QA) ou les recettages jouent un rôle clé dans la production de tout produit ou service numérique, en particulier dans le domaine de la santé. Les tests QA sont conçus pour évaluer la qualité et la performance des produits ou services, qui sont souvent entravés par des bugs logiciels.

Le lancement d'un objet médical connecté ou d'un site web, par exemple, qui est affecté négativement par des bugs, est une catastrophe assurée pour les entreprises qui les produisent ainsi que pour les professionnels médicaux, les hôpitaux et les patients qui en sont affectés.

Les bugs, quelle qu'en soit la nature, ont pour effet de saper les performances et de saper la confiance dans les marques et les organisations, ce qui est plutôt difficile à rétablir. Compte tenu des enjeux élevés de l'industrie des soins de santé, les tests QA sont obligatoires pour le succès de toute organisation ou de tout produit.

Pour en savoir plus sur l'importance des tests, veuillez télécharger notre livre blanc : Comment et pourquoi tester à l'ère de la transformation numérique.

Je télécharge le livre blanc

Demandez une étude ou un devis