En juillet, Google Chrome donne un nouveau coup aux sites HTTP

En juillet, Google Chrome donne un nouveau coup aux sites HTTP

Google met la pression.

Son objectif est de forcer l’extinction de HTTP, et ils n’abandonneront pas avant d’y arriver.

Depuis des années, Google pousse les sites vers HTTPS (une forme sécurisée de http). En 2016, Google a commencé à donner des classements plus élevés aux sites qui utilisaient des connections HTTPS que ceux qui n'utilisent pas de certificat SSL. Cela a fonctionné remarquablement...

Cette semaine, Google a annoncé sa tactique la plus forte à ce jour.

En juillet, Chrome dévoilera la seule chose dont les entreprises, ayant des sites HTTP, ne veulent pas que leurs utilisateurs s’inquiètent : le niveau de sécurité de leur site.

Au lieu d’avoir le petit symbole innocent (i) qui cache le fait que les données de l'utilisateur « ne sont pas sécurisées et risquent d’être dérobées par des pirates informatiques, »

google-https-1.png

 

Google Chrome affichera désormais un avertissement « non sécurisé », très visible, pour vos utilisateurs, juste à côté du nom de domaine...

google-https-2.png

 

Si vous êtes encore à l’ère du HTTP, il est peut-être temps de vous mobiliser. La plupart des entreprises ont déjà fait le saut vers HTTPS.

Voici 5 étapes pour passer votre site web à une connexion HTTPS :

  1. Achetez un certificat SSL en ligne.
  2. Installez le certificat SSL sur le compte d’hébergement de votre site.
  3. Faites une sauvegarde complète pour vérifier que toutes vos donnés sont en sécurité pendant l’échange.
  4. Assurez-vous que tous les liens du site sont modifiés de http à HTTPS afin que votre site soit retrouvable facilement.
  5. Créez une redirection 301 qui redirige automatiquement tout le trafic allant vers votre site http, vers votre nouveau site HTTPS.

Et n’oubliez pas de tout tester pour vous assurer que tout fonctionne correctement (ou nous laissez faire pour vous. Chez StarDust, on est des experts en tests !)

Demandez une étude ou un devis

Publications qui pourraient vous intéresser