La valeur des tests d'acceptation

La valeur des tests d'acceptation

Quels sont les tests d'acceptation des utilisateurs ?

Les tests d'acceptation de l'utilisateur (User Acceptance Test, UAT) sont essentiels pour le lancement réussi et l'entretien de toute plate-forme en ligne. Qu'il s'agisse d'une application mobile ou d'un site e-commerce, l'acceptation de l'utilisateur garantit que votre site ou application mobile fonctionnent comme prévu et aussi détermine si l'utilisateur les accepte ou non.

Témoignage client ⎮ Havaianas : Une campagne de test e-commerce 

L'acceptation de l'utilisateur est effectuée lorsque les autres tests, tels que les tests fonctionnels, solution, performance et robustesse, ont déjà été réalisés. Elle représente la dernière étape du processus de test avant qu'un produit ne soit mis en production.

Les tests d'acceptation des utilisateurs permettent de démontrer que les fonctions requises d'un objet de test fonctionnent de manière adaptée à l'utilisation du monde réel. Par conséquent, les tests d'acceptation des utilisateurs concernent à la fois les performances du logiciel et le comportement humain.

Il est essentiel que les fonctionnalités du logiciel de test et l'intuition de l'utilisateur final soient en harmonie. En pratique, les testeurs observent et documentent ce qui se passe lorsqu'ils essaient d'exécuter des tâches telles que placer un article dans un panier ou se connecter à un compte client.

L'importance des tests d'acceptation

Le test d'acceptation de l'utilisateur, selon un cahier de recette informatique, est important car il aide à démontrer que le logiciel de test fonctionne de manière adaptée au monde réel. Si le résultat attendu n'est pas atteint pendant les tests, l'élément sera documenté et renvoyé aux développeurs pour optimisation.

Ce processus sert de vérification finale pour assurer que le produit est bien développé pour les utilisateurs. Mais ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que le test d'acceptation de l'utilisateur est le test final effectué avant la mise en production qu’il n’y a pas de bugs découverts ! Ces bugs peuvent ruiner l'expérience utilisateur et même rendre le logiciel inutilisable.

En raison de ces enjeux, les avantages des tests d'acceptation de l'utilisateur sont nettement supérieurs aux coûts. Les tests d'acceptation des utilisateurs ne prennent généralement que 5 à 10% du temps du projet, mais ils peuvent économiser près de 30% des coûts totaux (comparé à ne pas effectuer de tests du tout). C'est un bon moyen pour assurer un bon retour sur investissement des projets (Source: Merit Solutions).

Chaque anomalie, ou bug, est synonyme d’insatisfaction chez l’utilisateur et de perte de revenus pour la marque. Les utilisateurs ne devraient pas être ceux qui découvrent des bugs de logiciels ! Il y a plusieurs façons de conduire ces tests : vous pouvez lancer une campagne en laboratoire, ou bien par du crowdtesting. Dans tous les cas, ce sont bien des humains qui doivent faire ces tests, versus des tests automatisés.

Pourquoi les développeurs ne font-ils pas les tests ?

Bien sûr, les développeurs s'assurent que le code qu'ils ont écrit ne contient pas de bugs. Toutefois les tests fonctionnels mais également utilisateurs devraient être effectués par un organisme indépendant.

Juge et partie ?

Une externalisation de ces tests veille à ce que les résultats de tests soient objectifs. Les professionnels de l’assurance qualité apportent une perspective importante et nouvelle au logiciel.

Ne pas effectuer de tests d'acceptation utilisateur crée un travail évitable aux développeurs et génère de fait des coûts cachés importants. La plupart des développeurs travaillent déjà avec des délais réduits et sont très chargés. Ils n'ont pas le temps de tester efficacement leur travail.

Concentrez vos ressources sur leur valeur ajoutée

Autrement dit, les développeurs devraient développer, les chefs de projets manager les projets en cours et confier le test aux professionnels de l’assurance qualité. De plus, si les développeurs testent leur propre travail, ils augmentent le risque de résultats biaisés.

Les correctifs après production sont également beaucoup plus longs à résoudre et peuvent imposer un fardeau inutile aux développeurs. En outre, il a été prouvé que le logiciel est souvent plus susceptible d'être mis en production avec des bugs lorsqu'il est testé par les développeurs (source: Software Development Times).

Avec les tests exploratoires, les testeurs indépendants découvrent le produit pour la première fois et, par conséquent, ils découvrent les bugs que les développeurs peuvent manquer. Bref, les professionnels d’assurance qualité sont beaucoup plus efficaces que les développeurs pour trouver des bugs lors des tests d'acceptation des utilisateurs.

Les points clés

  • La valeur des tests d'acceptation est immense pour tout projet de test car les tests servent comme contrôle final pour s'assurer que le produit est sans bug et dont l’ergonomie est effectivement vécue telle qu’elle a été imaginée.
  • Le contrôle final que les tests d'acceptation fournissent offre un retour sur investissement important.
  • Les développeurs ne devraient pas effectuer les tests d'acceptation des utilisateurs car ils n'ont pas le temps de le faire. L'utilisation des développeurs comporte le risque de résultats de test biaisés.
  • Il a été prouvé que les tests indépendants effectués par les professionnels de l’assurance qualité sont plus efficaces que les tests effectués par les développeurs du produit.

Demandez un audit

Demandez une étude ou un devis